Publicité

A-Table!-Il-est-l'heure-de-maigrir
A table! il est l'heure de maigrir


Découvrez nos programmes minceur basés sur la méthode Slender Line à base de féculents.
Pour maigrir en douceur tout en respectant votre masse musculaire...

Les eaux de vie de fruits

L'automne est là avec le retour des petits matins frisquets et des soirées où il fait bon se retrouver en famille ou entre amis autour d'un verre: moments charmeurs auxquels les eaux-de-vie de fruits de France ne manquent pas de participer. Dès le XIVe siècle, grâce à des alambics assez primitifs, les eaux-de-vie de fruits se sont répandues dans un grand nombre de monastères et de couvents européens, où elles ne servaient alors qu'à la confection d'élixirs et de potions appréciés pour leurs vertus médicinales. Ainsi, l'un des moines alchimistes recherchant un remède contre le choléra eut-il l'idée de brûler un moût de cerise, créant ainsi, par hasard, l'eau-de-vie de cerise. Ce n'est qu'au XVIIIe siècle que, sous le nom de kirsch, elle acquit une renommée internationale.
Après la cerise, la mode de distiller les fruits (prune, mirabelle, quetsche et poire William) se répandit assez rapidement. Il fallut cependant attendre le début du XXe siècle pour voir apparaître la première eau-de-vie de framboise. Aujourd'hui, avec la culture des baies sauvages comme la myrtille, la fraise des bois, le sureau et même la rarissime baie de houx, la gamme des eaux-de-vie s'est encore étendue. Préservant leurs traditions, les producteurs, tout en perpétuant un savoir-faire et un tour de main dont ils gardent jalousement le secret, ont largement contribué au développement de la profession.
L'élaboration des eaux-de-vie se fait en plusieurs temps: d'abord la sélection des fruits provenant des meilleurs terroirs, bénéficiant du meilleur ensoleillement et étant parvenus à une juste maturité; la fermentation; la macération pour les baies sauvages (leur faible teneur en sucre ne produirait pratiquement pas d'alcool si l'on ne les mettait pas dans de l'eau-de-vie de vin) , la distillation et, enfin, le vieillissement dans de vastes greniers. Toutes ces techniques et le savoir-faire alliés à l'amour des fruits ont débouché sur une consommation accrue notamment aux moments des fêtes et des cadeaux. Dégusté modéremment, cet alcool, par sa chaleur et sa perfection est un des plaisirs à faire partager.