La lipolyse, c'est fini...

créé le 2017-12-13 - lu 261 fois - aucun commentaire

La lipolyse, c'est fini...

Suite à la découverte de nombreuses complications, la lipolyse sera bientôt interdite en France. Le décret instaurant cette interdiction est en passe d’être publié au journal officiel d'ici quelques jours.
La lipolyse est une méthode de réduction de masses grasses localisées par des techniques de destruction des adipocytes. Les moyens les plus couramment employés pour la destruction des adipocytes (cellules à graisses) sont les suivants =
- les injections de solutions hypo-osmolaires
- les injections de produits lipolytiques
- la mésothérapie
- la carboxythérapie
- le laser transcutané, sans aspiration
- les techniques à visée lipolytique utilisant des agents physiques externes
La lipolyse consistant à détruire le tissu adipeux voyait son développement s’accroître notablement ces derniers temps en raison de son faible cout (250 à 600 euros pour une intervention) contre 2000 à 8000 euros pour une lipoaspiration. La lipolyse s'effectuant en ambulatoire et ne nécessitant aucun préparatifs onéreux alors que la lipoaspiration s'effectue en milieu chirurgical la plupart du temps sous anesthésie. La différence principale entre les deux méthodes réside dans le fait qu'une fois la lyse de la zone adipocytaire obtenue aucune évacuation des résidus provenant de la destruction n'est effectuée. Charge à l'organisme de se débarrasser des détritus ce qui aboutissait à la remise en circulation des graisses ainsi libérées et d'un séquestre des autres matériaux cellulaires.
Une vingtaine de complications graves apparues chez des des patients ayant eu recours à des injections hypo-osmolaires ont amenés la Haute Autorité de Santé à signifier l'interdiction de ces techniques. Parmi ces conséquences désastreuses engendrées par ce type de technique, on compte des nécroses cutanées, des hématomes, des lésions sous-cutanées, l'apparition de séquestres des matériaux cellulaires dégradés, des ulcérations (perte du tissu cutané), des thromboses veineuses par obstruction (veinites et phlébites).

Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire
Vous devez vous identifier pour poster un commentaire. Votre message sera modéré à posteriori. Merci de respecter les règles définies dans le réglement concernant les commentaires.