Pacemaker gastrique pour maigrir...

créé le 2017-11-20 - lu 259 fois - aucun commentaire

Pacemaker gastrique pour maigrir...

Un implant conçu comme une alternative moins radicale que la gastroplastie ou que la chirurgie de pontage gastrique pour l'obésité morbide est maintenant vendu en Europe. Le dispositif détecte quand une personne mange et génère une sensation prématurée de satiété en stimulant les nerfs du système nerveux sympathique annexé à l'estomac.
L'implant, mis au point par Intrapace , une société basée à Mountain View en Californie, est disponible en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni. Les premières implantations sont prévues pour être réalisées à partir du mois de mars 2011.
En terme de résultats, la compagnie Intrapace annonce pour un pool de test portant sur 65 patients, une perte de poids moyenne de 22% du poids corporel initial au bout d'un an, avec un maximum de 38%. Ces résultats n'ont pas encore été publié.
En sus de son action principale qui est de créer une fausse plénitude gastrique, l'implant est équipé d'un accéléromètre qui permet une évaluation de l'exercice physique du patient par le médecin. Les données recueillies par ce dispositif étant transférée à un ordinateur par le biais d'un dispositif non filaire.La taille du dispositif Abiliti correspond à celle d'un stimulateur cardiaque. L'appareil est implanté dans la cavité abdominale à proximité de l'estomac au cours d'un laparotomie à minima. Deux cordons permettent de le connecter à l'estomac, un faisceau permettant la détection et l'autre pour stimulation. Un capteur inséré dans la paroi de l'estomac détecte la présence de la nourriture ingérée. L'appareil envoie alors une série d'impulsion aux nerfs splanchniques annexés à l'estomac pour créer de manière artificielle une sensation de plénitude au cerveau via le nerf vague.
La neurostimulation gastrique avait déjà été proposée auparavant comme un moyen de lutte contre l'obésité, mais le succès de ces dispositifs a été jusqu'ici peu convaincant. Un dispositif similaire mis au point par Transneuronix, une société du New Jersey, a également utilisé la stimulation du nerf vague. Mais après que la compagnie ait été achetée par le géant dispositif médical Medtronic, des essais avec des centaines de patients avaient eu lieu mais les résultats ne montraient pas d'avantage significatif. De fait, la technologie avait été mise au rebut. En effet, une stimulation en continu des nerfs splanchniques peut conduire rapidement l'organisme à s'habituer à la stimulation et finir par l'ignorer. La capacité du nouveau dispositif de ne déclencher la stimulation uniquement au moment opportun pourrait rendre ce dispositif plus performant.
Pour un coût d'environ 20000 euros comprenant le dispositif en lui-même et sa pose chirurgicale, Abiliti est légèrement plus cher qu'un pontage gastrique et à peu près de deux fois le prix d'un anneau gastrique. Toutefois, il devrait avoir aucun des effets secondaires, tels que des nausées ou des vomissements peuvent être causés par la modification structurelle de l'estomac.
Naturellement, ce type de chirurgie sera toutefois uniquement réservé aux malades porteur d'une obésité morbide, c'est à dire avec un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 40.

Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire
Vous devez vous identifier pour poster un commentaire. Votre message sera modéré à posteriori. Merci de respecter les règles définies dans le réglement concernant les commentaires.