Dukan ? Pas Dukan ?

Alors que tout semblait aller pour le mieux dans le monde des dukanettes, le père de l'incontournable méthode d'amaigrissement de perte de poids éponyme a vu récemment son régime battu en brèche par la faculté après la publication des résultats de l'étude NutriNet Santé sur les méfaits des diètes cétogènes.
Pour le pauvre docteur Dukan, passer ainsi du statut de pourfendeur de rondeurs à celui de retraité auto-radié du Conseil de l'Ordre des médecins relève du pur exploit à côté duquel la défaite de Sarkozy aux dernières présidentielles ferait presque pâle figure.
On en oublierait presque que la tourmente affecte autant le leader médiatique que la cohorte des autres régimes, Cohen, Montignac, Atkins, "soupe aux choux", substituts protéinés et consorts. C'est la rançon du succès.
Le temps de l'hyper-protéiné étant désormais révolu, quel nouvel avatar de régime va prendre la relève ? Quel va être le nouveau cheval de bataille des prescripteurs de régimes, journaux féminins et autres sites internet à succès dans le domaine ? Pour le moment c'est apparemment le grand vide.
Réapparaissent cependant les grands classiques du genre et les explications fallacieuses. Le corps humain aurait la capacité de "réagir en mode survie" à une restriction calorique sévère en "diminuant sa dépense calorique de manière quasi-définitive en prévision de la prochaine pénurie". Creuses tentatives d'explication du phénomène yoyo qui survient à l'arrêt de toutes les diètes cétogènes.
Dans la même veine, on apprend que les gens n'auraient pas le même métabolisme de base et, partant du constat (irréductible apparemment puisque "scientifique") qu'il faut nécessairement créer une dette calorique pour créer un amaigrissement, on pourrait augmenter ce fameux métabolisme basal en se mettant à l'exercice physique. Autant vendre du vent.
L'existence même de tels propos tient dans une méconnaissance profonde des concepts de base de la nutrition qu'il convient de rappeler.
En premier lieu, les fameuses calories. Elles sont employées à toutes les sauces : "Il faut dépenser des calories", "il faut diminuer les apports caloriques", "il faut augmenter les dépenses caloriques..." En fait on consomme des aliments qui contiennent des substances appelées protéines, glucides et lipides. Le corps humain brûle principalement deux de ces substrats au sein de son métabolisme, les lipides et les glucides. Il ne brûlera les protéines qu'en cas de nécessité (diète glucidique) et encore, préférant les transformer en sucres pour compenser une carence d'apport de ceux-ci. Maigrir signifie brûler des lipides.
Le métabolisme de base est variable suivant les gens. Eh oui ! heureusement d'ailleurs. Le métabolisme basal est représentatif de la masse maigre c'est à dire de tout ce qui n'est pas gras (no-fatty mass). Perdre du poids aux dépends de cette masse maigre lors des diètes cétogènes fait chuter le métabolisme basal. Normal. Rien à voir avec une certaine "intelligence" du corps qui "diminuerait sa dépense calorique de manière quasi définitive en prévision de la prochaine pénurie". Faites faire un régime non agressif vis à vis de la masse maigre et le métabolisme basal est conservé.
Le phénomène yoyo, la belle histoire... Ce n'est qu'en toute logique que la masse maigre (musculaire principalement) revienne à sa valeur initiale lorsqu'un régime cétogène a été arrêté. Ce phénomène peut faire dire que l'individu est en bonne santé tout simplement.
Augmenter son métabolisme basal semblerait être une bonne solution. On peut le faire en prescrivant des extraits thyroïdiens avec les dangers que l'on connait depuis les années héroïques des premiers régimes des années 60. Quant à dire que l'on puisse l'augmenter en effectuant du sport c'est méconnaître la définition scientifique du métabolisme basal qui, précisément, représente la dépense énergétique du corps au repos le plus complet... Seule une augmentation de la masse maigre par l'intermédiaire d'une augmentation de la masse musculaire pourrait représenter une issue.

News

La lipolyse c'est fini... Trop de dégâts collatéraux...

Qooq : Nouveau ! Une tablette assistant culinaire...

Pacemaker gastrique - Fausse plénitude créée lors de l'ingestion d'aliments. Un implant qui pourrait être une alternative à la chirurgie de pontage gastrique.


Maigrir et perdre du ventre avec le régime slenderline

Le régime slenderline est un régime original basé sur quatre principes de bases:

  • 1 - introduire un féculent dans chaque repas
  • 2 - éviter l'excès de légumes
  • 3 - éviter les aliments croustillants et craquants pour perdre au niveau du ventre
  • 4 - réduire intelligemment les apports de lipides

En dehors de la dernière de ces mesures, les trois premières donnent à ce régime un caractère assez inhabituel dans le sens il s'oppose aux principes habituellement proposés dans les régimes classiques. En terme de résultats, notre régime se propose de:

  • 1 - créer un amaigrissement par le biais d'une perte de poids essentiellement au niveau de la masse grasse, ceci sans fatigue, sans faim véritable et en restant non agressif du point de vue musculaire (respect de la masse maigre) avec comme conséquence une disparition ou atténuation notable du phénomène yoyo en apportant une quantité suffisante de sucres lents (féculents) par rapport à la dépense énergétique.
  • 2 - créer une perte localisée au niveau du ventre (abdos) par le contrôle de l'apport de cellulose (légumes) et par l'éviction des amidons résistants (aliments à base d'amidons et de nature croustillante), tous les deux susceptibles d'être transformés en acides gras à chaine courte (AGCC) par le biais de la slenderlinefermentation bactérienne intestinale.
A-Table-!-Il-est-l'heure-de-maigrir_viet

Que faut-il faire pour avoir un ventre plat ?

Obtenir une perte localisée au niveau du ventre nécessite un bilan nutritionnel soigneux qui déterminera des habitudes néfastes. Ce bilan nutritionnel examine la fréquence d'environ 20 types de substances et d'aliments bien répertoriés que nous connaissons maintenant pour leur capacité à fabriquer une surcharge grasse localisée au niveau du ventre.
Ces substances doivent être identifiées et éliminées totalement jusqu'à atténuation notable du tour de ventre. La perte généralement varie de 0.6 à 1.2% de la mesure de départ par kilo perdu, elle est très appréciable pour qui veut revoir ses abdominaux.
Lorsque un effet appréciable a été obtenu, il est possible ensuite de reprendre un régime moins contraignant qui évitera une reprise de la surcharge localisée au niveau du ventre.

Qu'est ce qu'un bilan nutritionnel ?

Le bilan nutritionnel que nous proposons comprend 3 parties:

  • un bilan physique: âge - sexe - poids - taille - mensurations - corpulence.
  • un bilan énergétique: étude des différents postes de dépenses journalières et hebdomadaires.
  • un bilan qualitatif: détection des erreurs nutritionnelles fondamentales - balance amidons/cellulose - erreurs d'apport de sucres rapides et de lipides.

Quels sont les avantages d'un régime à base de féculents ?

Une grande majorité de personnes pense que les féculents sont un groupe d'aliments faisant grossir et il pourrait paraître saugrenu de penser qu'un régime basé sur les féculents puisse faire maigrir. Depuis quelques dizaines d'années, en fait depuis les années 1965, date d'apparition des premiers régimes amaigrissants, l'habitude instaurée d'utiliser des régimes hypocaloriques basés sur l'éviction des féculents est passée dans le domaine du réflexe et de l'habitude. Qu'ils soient à base de légumes, cuits ou crus, soupes aux choux, régimes protéinés, tous ces régimes ont en commun la suppression des sucres lents.
Ce point de vue n'est pas celui des nutritionnistes qui défendent l'utilisation de régimes principalement basés sur l'utilisation des féculents. Les avantages de ces régimes destinés à faire maigrir et dans lesquels les féculents apparaissent à chaque repas, sont indéniables:

  • Ils permettent un accès à la satiété rapide et constant. Le régime est facile à faire car la faim est réduite au maximum. Par exemple, la classique hypoglycémie de la fin de matinée (coup de pompe et éblouissement) rencontrés au cours des régimes drastiques à base de légumes disparaît. Une large palette de plats basés sur des recettes principalement centrées autour des pâtes, du riz et des pommes de terre permet d'élaborer un régime peu onéreux, facile à mettre en oeuvre et parfaitement savoureux.
  • Ils permettent de protéger la masse maigre tout en faisant maigrir. La prescription de féculents de manière prioritaire dans le régime empêche l'organisme de puiser dans son tissu musculaire des ressources pour se fabriquer du glucose par le mécanisme de la néoglucogénèse. La perte de poids induite est centrée principalement sur la masse grasse et épargne au maximum la masse musculaire. Ceci permet d'éviter la chute du métabolisme basal à terme, reporte et minimise énormément le phénomène yoyo (reprise après arrêt du régime).
  • Ils permettent un amaigrissement sur le long terme. Ce type de régime peut être prolongé sans aucun souci de santé sur laps de temps très long. Un régime basé sur les féculents est un régime facile à faire, très convivial, peu onéreux, efficace et réhabilitant de bonnes habitudes alimentaires.
Sante

Bilan d'entrée

Poids idéal - IMC
âge
poids
taille
genre
corpulence corpulence très faible = très peu musclé(e)
corpulence faible = peu musclé(e)
corpulence normale = musclé(e) normalement
corpulence forte = fortement musclé(e)
corpulence très forte = très fortement musclé(e)
Vous avez intérêt à tester plusieurs valeurs de manière à faire varier
la fourchette de poids idéal et obtenir un rapport différent.
perte demandée
activité activité très réduite = personne alitée
activité légère = activité principale assise
activité modérée = activité principale 2/3 assise - 1/3 debout
activité importante = activité principale debout avec ports de charge parfois
activité épuisante = travaux extérieurs lourds
Attention, le choix d'une activité trop faible par rapport à la réalité vous conduira à un choix de régime à niveau calorique trop bas, une activité trop forte à un régime surévalué.
Abonnés
login
password

La recette du jour